Pourquoi les sauvegardes de données sont vitales pour votre entreprise ?

L’arrivée cette semaine d’un contrôleur de gestion dans votre entreprise est une nouvelle preuve que cette dernière est florissante et qu’elle vient de franchir un nouveau jalon. Mais à 14 heures, c’est la panique : toute la chaîne de production est à l’arrêt, suite au crash du système informatique. Il semble que votre nouvelle recrue ait lancé une requête qui a fait planter tout le système. L’unique informaticien de votre entreprise transpire à grosses gouttes : le système refuse obstinément de redémarrer, malgré ses efforts. Mais au fait, êtes-vous à jour dans vos sauvegardes ?

Ce scénario catastrophe illustre la nécessité pour toute entreprise de réaliser des sauvegardes exhaustives et régulières de ses données informatiques.

Pourquoi les sauvegardes sont-elles cruciales ?

Les actes malveillants de tiers externes

Les pertes de données informatiques évoquent le plus souvent les actes malveillants tels que les virus informatiques ou les cyberattaques, parfois destinées à obtenir une rançon de l’entreprise. Ils sont désormais si fréquents qu’il ne se passe quasiment plus une semaine sans que l’on apprenne qu’une attaque a frappé une entreprise réputée.

Pourtant, les dirigeants de PME ont tendance à négliger ces menaces, parce qu’ils estiment que leur entreprise est trop petite pour susciter les convoitises. Mais c’est une erreur : les pirates savent que les petites sociétés sont souvent les plus vulnérables, car elles se protègent moins.

On peut également y associer les actes malveillants commis par d’anciens employés de l’entreprise agissant pour le compte d’un concurrent ou à titre personnel pour se venger, par exemple. Ce type de comportement peut être évité grâce à une gestion rigoureuse des autorisations et accès aux applications de l’entreprise. Mais là encore, souvent, les PME négligent cet aspect de leur sécurité informatique.

Les erreurs en interne

Néanmoins, les pertes de données sont plus fréquemment l’aboutissement d’erreurs humaines commises par des collaborateurs de l’entreprise, à l’instar du contrôleur de gestion de notre introduction.

Parfois, ces erreurs sont aggravées par des vulnérabilités du système informatique de l’entreprise. Un logiciel non mis à jour peut présenter un bug qui n’attend qu’une commande particulière pour déclencher un crash fatal… Une architecture obsolète met également en danger votre société. La panne inopinée de la carte mère d’un ordinateur peut provoquer un drame.

À la Réunion, il faut aussi prendre en compte les risques de catastrophes naturelles qui s’ajoutent aux risques d’incendie. Votre salle informatique et ses précieuses données peuvent être mises hors service en un clin d’œil, et nul besoin d’un cataclysme pour cela. Une pluviométrie exceptionnelle sur un weekend peut suffire, si vous n’avez pas pris de mesures spécifiques pour protéger vos appareils.

Les conséquences des sauvegardes insuffisantes

Une bonne sauvegarde est exigeante

Il ne suffit pas d’avoir des sauvegardes : il faut aussi qu’elles soient opérationnelles. Or, parfois, les sauvegardes ne respectent pas toutes les conditions pour se qualifier comme telles.

Une bonne sauvegarde doit être effectuée à intervalles réguliers et assez courts pour minimiser la perte de données en cas d’incident. Elle doit également être exhaustive et porter sur toutes les applications et logiciels utilisés par les employés de la société.

Enfin, elle doit être disponible en plusieurs exemplaires sur des supports différents (disque dur, NAS, stockage sur le cloud, etc.). Ainsi, si l’un d’entre eux est défaillant, il sera toujours possible d’utiliser une seconde copie. Idéalement, l’une de ces copies doit être conservée hors de l’entreprise, afin de la mettre à l’abri de tout sinistre pouvant affecter la société.

Pour s’assurer que les sauvegardes sont efficaces, il est important de les tester régulièrement.

Des sauvegardes incomplètes ou absentes sont dangereuses

Si vous travaillez étroitement avec des fournisseurs ou des clients et pratiquez des échanges de données, en cas d’incident, vous serez obligé d’admettre la perte d’informations. Songez que cet aveu pourrait décrédibiliser votre société et provoquer une perte de confiance à votre égard. Car il révélera un manque de rigueur dans l’administration de votre système informatique.

Pire, les données perdues pourraient porter sur des documents importants que vous deviez conserver pour des raisons légales ou fiscales (vos documents et pièces comptables, par exemple). En cas d’incident, votre entreprise pourrait se retrouver en situation d’illégalité.

Enfin, lorsque le sinistre atteint des données capitales pour l’entreprise (opérations de ventes, comptes clients, brevets ou process de production, par exemple), la destruction ou la dégradation des données peut entraîner une interruption totale ou partielle des activités. Dans les cas les plus extrêmes, cette interruption peut provoquer un dépôt de bilan.

Pouvez-vous affirmer que votre entreprise sauvegarde efficacement ses données, et qu’en cas de sinistre, vous serez à même de réaliser une restauration immédiate et intégrale de vos données pour la sauver ? Dans le doute, contactez-nous. Proches de vous, nous connaissons les risques inhérents à notre île. Experts en sécurité informatique, nous saurons trouver la solution la plus adaptée pour que vous puissiez oublier vos sauvegardes et vous concentrer sur votre cœur de métier.

Vous êtes à la recherche d'accompagnement pour votre entreprise ?