Qu’est-ce qu’une sauvegarde externalisée ?

Zut ! Vous réalisez que vous avez supprimé la semaine dernière un onglet de fichier Excel contenant des mesures relatives à un projet important. Et un malheur n’arrivant jamais seul, vous ne retrouvez pas ce fichier dans les sauvegardes effectuées sur le NAS de l’entreprise. Une consultation des derniers logs de sauvegarde confirme vos inquiétudes : cela fait des semaines que le répertoire dans lequel il se trouvait échappe à sa copie bi-hebdomadaire, pour une raison… qui vous échappe aussi. Vous voilà bien ennuyé : il va falloir redemander ces informations à votre client, au risque de paraître peu professionnel. Cette expérience désagréable est exactement le type d’aventure qu’une sauvegarde externalisée peut vous éviter de vivre. Mais au fait, une sauvegarde externalisée, qu’est-ce que c’est ? Et qu’est-ce que cela vous apporte ?

Qu’est-ce qu’une sauvegarde externalisée ?

On parle de sauvegarde externalisée lorsqu’une entreprise sous-traite à un prestataire spécialisé le processus de sauvegarde des données et fichiers de son système d’information.

Ce prestataire est en général une Entreprise de Services du Numérique (ESN) qui fournit les solutions de sauvegarde, et effectue cette sauvegarde à distance. C’est aussi un hébergeur, dans la mesure où il fournit la capacité de stockage nécessaire pour conserver les données sauvegardées.

Pour ce faire, il dispose de datacenters (centres de données) sur lesquelles les copies des fichiers sauvegardés seront stockées.

En cas de perte de données consécutive à un sinistre ou une erreur, ces copies intègres seront disponibles pour être réinstallées dans le système d’information de l’entreprise. Ce processus de récupération des données de la sauvegarde la plus récente est appelé restauration de données.

La sauvegarde externalisée s’oppose donc à la sauvegarde locale, qui est effectuée par l’entreprise avec son propre logiciel de sauvegarde sur ses propres serveurs, disques durs ou Nas.

Quelles sont les différents types de sauvegarde ?

Il existe plusieurs méthodes pour sauvegarder les données :

• Le full backup (sauvegarde complète) consiste à copier tous les fichiers du périmètre de sauvegarde défini. Cette technique permet des restaurations plus rapides, mais elle présente un gros inconvénient : elle est en générale très longue et très gourmande en mémoire. Elle n’est donc pas adaptée pour les grosses sociétés ou les entreprises qui ont de très gros volumes de données.

La sauvegarde “miroir” est une variante dans laquelle on sauvegarde toutes les données du système informatique à l’identique. Ainsi, si un fichier a été supprimé entre 2 sauvegardes, il est éliminé dans la sauvegarde réalisée et il ne sera pas possible de le restaurer. C’est pourquoi cette méthode est rarement employée.

La sauvegarde incrémentielle : Avec cette méthode, on réalise d’abord une sauvegarde complète, et par la suite, on ne sauvegarde que les fichiers qui ont été modifiés ou ajoutés par rapport à la dernière sauvegarde incrémentielle effectuée. Cette sélectivité permet d’accélérer considérablement le processus et d’économiser l’espace de stockage dédié aux copies sur les serveurs du prestataire, lorsque la sauvegarde est externalisée.

La sauvegarde différentielle vise elle aussi à ne sauvegarder que les fichiers qui ont été modifiés ajoutés, mais cette fois-ci, en comparaison de la dernière sauvegarde totale qui a été faite. Elle est donc plus gourmande en espace disque et en bande passante que la sauvegarde incrémentielle.

Sauvegarde incrémentielle et sauvegarde différentielle sont les deux méthodes de sauvegardes qui sont les plus couramment proposées dans le cadre des sauvegardes externalisées, parce qu’elles sont moins chronophages et moins gourmandes en espace de stockage.

Mode bloc ou mode fichier

On distingue aussi les sauvegardes en mode bloc des sauvegardes en mode fichier. Un fichier se compose en effet de plusieurs blocs de données, et certaines solutions de sauvegarde permettent de n’intégrer que les blocs qui ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde.

En revanche, une sauvegarde en mode fichier ne fait pas de comparaison entre les blocs des différentes sessions et recopie l’intégralité du fichier.

Une sauvegarde en mode bloc est plus économe en bande passante et en espace mémoire, puisqu’elle permet d’économiser le volume de données recopiées. Elle est donc à privilégier en cas d’externalisation de la sauvegarde.

Programmée ou en temps réel

Les sauvegardes peuvent être effectuées en temps réel, c’est-à-dire en continu. Ce type de sauvegarde est à envisager pour les entreprises dont les données se renouvellent très rapidement.

Elle est aussi mise en œuvre en cas de création d’une réplique du système d’information créée et administrée sur un site distant par votre prestataire. Cette option est particulièrement sécurisante pour les entreprises réunionnaises. Ainsi, en cas de survenance d’un sinistre de grande ampleur, votre société dispose d’un système d’information de substitution rigoureusement identique et prêt à prendre le relai, vous évitant ainsi toute interruption d’activité.

Mais le plus souvent, les sauvegardes sont programmées (ou ordonnancées) à un moment précis de la journée ou de la semaine, en fonction d’une périodicité déterminée. Cette périodicité dépend de deux paramètres :

• La tolérance de votre entreprise à la perte de données : plus vos données se renouvellent rapidement, et plus vos sauvegardes devront être fréquentes ;

• Cependant, le processus de sauvegarde exige souvent l’arrêt des logiciels et accapare de la bande passante et de l’espace mémoire, ce qui nuit à la réactivité du système informatique. Les entreprises ont donc tendance à les effectuer à des heures de faible activité (après les heures de bureau), ce qui réduit leur fréquence (il n’est plus question de faire plusieurs sauvegardes dans la journée, mais une unique sauvegarde quotidienne).

sauvegarde externalisée programmation

Quels sont les avantages de la sauvegarde externalisée ?

1/Un gain de temps, d’argent et de ressources humaines

En confiant vos sauvegardes à un prestataire, vous vous débarrassez d’une tâche fastidieuse réclamant une très grande rigueur.

Les sauvegardes sont en effet vitales pour votre entreprise (surtout si elle est localisée à La Réunion), mais elles ne tolèrent pas l’à peu près. La moindre erreur ou omission peut mener à la création d’une copie inexploitable, qu’il ne sera pas possible de restaurer, ou qui entraînera une restauration peu efficace.

L’externalisation permet donc d’éliminer des travaux chronophages et de réaffecter des heures de travail qui étaient consacrées aux sauvegardes à des tâches à plus forte valeur ajoutée pour votre entreprise, tout en vous assurant de pouvoir récupérer quoi qu’il arrive ce qui est aujourd’hui le plus précieux pour votre entreprise, à savoir, vos données.

De ce fait, l’externalisation vous permet de réaliser des économies, d’autant que vous n’avez pas à héberger les données, à acquérir le serveur et le système de sauvegarde, ni à en assurer la maintenance et les mises à jour.

2/Une plus grande polyvalence

Parfois, une entreprise est équipée d’ordinateurs et de matériels opérant avec des systèmes d’exploitation différents. Votre équipe comptable et vos commerciaux aiment bien l’environnement Windows qui est parfaitement compatible avec Teams dont ils ne peuvent plus se passer, mais vos dessinateurs ne jurent que par leurs Airbooks d’Apple et MacOS pour faire tourner leurs logiciels de graphisme en 3D. Pour les sauvegardes, ça peut être un vrai casse-tête, si vous n’avez pas les compétences pour réconcilier tout le monde.

Un prestataire est généralement équipé en matériels et logiciels très spécialisés, ce qui accroit sa polyvalence, et lui permet de prendre en charge tous les environnements de travail.

Quelle que soit votre infrastructure et vos logiciels, il sera capable de concevoir une solution de sauvegarde exhaustive.

3/ La sécurité

Votre partenaire informatique possède des compétences étendues qui lui permettent de sécuriser ses prestations.

Il consultera systématiquement les “logs” des sauvegardes afin de détecter toute anomalie et d’y remédier immédiatement. Contrairement à l’exemple de notre introduction, vous pourrez restaurer une version précédente d’un fichier pour récupérer des données qui avaient été effacées par erreur.

Infection par un logiciel malveillant ou un ransomware, défaillance d’un serveur, erreur humaine, incendie, vol, etc… Un sinistre peut se produire à n’importe quel moment, qui pourrait anéantir plusieurs années de travail.

Et à La Réunion, vous savez que cette probabilité est supérieure à d’autres régions, en raison des particularités climatiques et géographiques de notre île.

En externalisant vos sauvegardes, vous les confiez à un professionnel mieux équipé que vous en matériel et compétences pour les protéger et leur conférer une réelle efficacité en cas de besoin.

En outre, lorsque vous conservez vos sauvegardes sur un serveur de sauvegarde en local, en cas d’infection par un ransomware, il est possible que ce serveur se retrouve inclus dans le périmètre des données devenues inexploitables.

Ce ne sera pas le cas si vous avez opté pour l’externalisation de votre sauvegarde. Votre prestataire s’engage pour assurer la reprise de vos activités en cas de désastre. Il stockera les copies de vos sauvegardes sur un serveur lui-même logé dans un réseau de datacenters (cloud) redondants. Ainsi, ces données se trouvant hors de votre système d’information échappent aux pirates.

La redondance des datacenters du cloud signifie que même en cas de panne ou de dysfonction sur l’un d’entre eux, les autres peuvent prendre le relai. Vous ne subissez donc pas d’interruption de vos activités.

Le choix d’un prestataire réunionnais, une évidence

Si votre entreprise est établie à La Réunion, il est essentiel d’opter pour un partenaire réunionnais détenteur de datacenters localisés à La Réunion, qui pourra vous offrir une plus grande réactivité, parce qu’il partagera les mêmes fuseaux horaires que vous, connaîtra l’île et ses particularités, et pourra se rendre sur place en cas de besoin.

Mais la nécessité de proximité n’est pas la seule raison d’opter pour un prestataire réunionnais.

Un prestataire éloigné géographiquement implique un hébergement à distance de vos données. Vous devrez donc compter sur les câbles sous-marins qui relient La Réunion à l’Internet mondial, et endurerez les effets de leurs pannes récurrentes. Votre entreprise réunionnaise peut-elle se permettre de subir les latences qui en résultent ? Ces lenteurs nuisent à votre efficacité et à l’image que vous donnez à vos clients.

Un hébergement sur des datacenters réunionnais vous permet d’éviter cette contrainte. De plus, il vous assure de rester en conformité avec le règlement général sur la protection des données (RGPD), puisque vos données demeurent dans le périmètre de l’Union Européenne.

Votre entreprise réunionnaise s’inquiète de la multiplication des cybermenaces et redoute d’en être une prochaine victime ? Choisissez une solution relativement peu onéreuse et sécurisante : la sauvegarde externalisée chez un prestataire réunionnais expert en cybersécurité qui possède des datacenters à La Réunion, tel que Youtell. N’attendez pas qu’il soit trop tard, contactez-nous !

Vous êtes à la recherche d'accompagnement pour votre entreprise ?